Chapitre 2

Apprendre à voyager

20 octobre 2019

Voici un peu pourquoi.
Le plus long voyage que j’avais fait jusqu’à
aujourd’hui était de 22 jours.
Méchante différence là!

Dans ces voyages-là, on veut tout voir parce qu’on se dit qu’on ne reviendra jamais ici. Alors, on se fait un horaire aussi chargé qu’un 53 pieds qui descend de la Baie James. À l’aube, on avale de travers une bouchée du déjeuner inclus à l’hôtel et on commence à marcher notre marathon de la journée. Pas le temps de niaiser, on enchaîne les musées, les photos et on arrête pour manger seulement quand on a tout visité!
(désolé ma soeur :P)

Et donc, quand j’ai planifié ce voyage, je me suis promis une chose: prendre mon temps! Ma première destination était Lima. Je me suis dis que j’allais y rester quelques jours histoire de m’habituer tranquillement au pays.
Prendre ça relax quoi!

Bon, j’ai peut-être fait une erreur à ce niveau là! 

Lima et relax, ce ne sont pas vraiment des mots qui s’accordent bien ensemble. Il y a environ 10 millions d’habitants à Lima. Il y règne un smog continuel, un chaos perpétuel et un vacarme incessant de klaxons de voiture. 

Sérieusement, les chauffeurs de taxis klaxonnent chaque fois qu’ils voient des piétons pour indiquer qu’ils sont disponibles. Et comme il y a des piétons partout, tout le temps, eh bien, ils klaxonnent toujours…

J’ai aussi constaté à quel point c’est dur de se défaire de ses habitudes. Prendre son temps, c’est quoi ça? C’est comme si je me sentais coupable d’avoir du temps. Non, pour vrai! 

Réfléchissez: c’est quand la dernière fois que vous avez pris du temps pour relaxer sans avoir un million de choses qui vous attendent en tête?

J’ai donc ce sentiment qui me suis partout: je suis en voyage, je dois absolument sortir et faire tout ce qu’il y a à faire.  

Résultat: Je suis allée voir des trucs qui ne m’intéresse même pas juste parce qu’ils étaient bien notés sur tripadvisor (PS. se méfier de tripadvisor). Si je remets les pieds dans un musée d’art religieux, c’est parce qu’on m’aura payée pour y aller et non l’inverse!

Reconstitution:

« – Ici c’est la salle des Maries. On a 24 peintures de Marie. On aime beaucoup Marie.

– Ici c’est la salle des saints. On en a même deux qui sont Péruviens! On aime beaucoup les saints.

– Ici c’est la salle de Jésus. On a des Jésus qui marchent avec la croix. On a des Jésus qui se font fouetter. On a des Jésus qui se font crucifier. C’est beau hein!’’

– (malaise) oui, oui… super beau. »

Finalement, j’ai l’impression de ne pas avoir grand chose à vous raconter. Je n’ai pas perdu mes bagages, je ne me suis pas fait voler, je ne me suis pas égarée au milieu de nulle part, je n’ai pas été malade au point de vomir ce que j’ai mangé Noël passé.

Mais vous savez quoi, c’est bien comme ça! À la place, j’ai rencontré des gens sympas, mangé de la bonne bouffe, regardé des couchers de soleil sur des plages, des dunes de sables et fait du snow dans le désert (il faut que je vous en parle une prochaine fois d’ailleurs, parce que c’était A-Ma-Zing!).

Bref, je crois que je trouve tranquillement ma place dans mon voyage. La prochaine semaine sera aussi complètement différente! J’ai décidé de faire une pause et de prendre le temps de suivre des cours d’espagnol à Arequipa au Pérou. Je vais passer les trois prochains mois en Amérique du sud, c’est la moindre des choses que j’apprenne à dire quelques mots (mon espagnol est inexistant et mon anglais a du chemin à faire mettons!). Et la ville d’Arequipa, elle est belle! Je vais avoir du plaisir à la découvrir.

Désolé Macchu Picchu, faudra que tu m’attendes encore un peu!

Mais je ne vous laisse pas comme ça! Non, non, je vais quand même vous donnez des faits en rafale:

1- À lima, il y a une rivière dont l’on ne doit pas prononcer le nom (oups), traverser je veux dire! Sous peine de ne jamais revenir… Deux locaux différents me l’ont affirmé.  Vrai ou Faux? Je n’ai pas cherché à le confirmer. Mettons qu’en tant que touriste, Lima n’est pas l’endroit où je me suis sentie le plus « safe ».

2- Je me suis fait un nouvel ami: UBER. Désolé à tous les chauffeurs de taxi de ce monde, mais négocier le prix de la course en plus d’expliquer au chauffeur où il doit m’emmener en espagnol était définitivement au-dessus de mes capacités. Avec Uber, on paie par carte de crédit directement dans l’application et le chauffeur sait déjà où il doit te reconduire. De la magie! (Dire que je ne l’avais jamais utilisé avant, une vrai débutante quoi!)

 3- J’ai vu le soleil pour un total de 30 minutes dans l’entièreté des 5 jours que j’ai passé à Lima. Good to see you again my friend!

 

4- À mon grand désarroi, je n’ai pas encore rencontré d’Américains qui soient contre Trump ou pour le contrôle des armes à feu…

5- Il manquait des murs à mon hôtel à Paracas et je crois que j’étais la seule cliente… je peux comprendre pourquoi!

6- Un de mes grand plaisir en voyage est de manger (soyons honnête, c’est aussi un de mes grand plaisir à la maison!). J’ai donc l’intention de vous faire un petit résumé de la gastronomie péruvienne quand je vais quitter le pays. Miam, miam!

 

À bientôt!

* Désolée pour les fautes d’orthographe

** D’autres photos devraient venir sous peu, je ne suis pas à jour là-dedans non plus. Définitivement pas une blogueuse professionnelle dans l’âme!

*** Internet a planté pendant que j’éditais ce chapitre et j’ai tout perdu. J’ai pleuré un peu intérieurement. J’ai pris une douche, une bière, regarder un bout du film « Yesterday » et ça a passé 🙂 

info@monplanpourconquerirlemonde.com

MonPlanPourConquérirLeMonde ©2019. Tous droits réservés.